ASTUCE & bien-Etre #12 : manger un seul aliment jusqu’à satiété en remplacement d’un repas🍍

FRAISES

ASTUCE & bien-Etre #12 : manger un seul aliment jusqu’à satiété en remplacement d’un repas🍍

Virginie Militon, cheffe raw et Sophrologue praticienne spécialisée dans la gestion du stress et le rééquilibrage alimentaire nous invite à faire une petite expérience aussi ludique qu’instructive : manger un seul aliment jusqu’à satiété en remplacement d’un repas.

Nos sens nous donnent quelques indications sur les aliments qui nous attirent le plus (couleur, forme, odeur, goût), souvent ceux dont notre organisme a le plus besoin : choisissez un aliment brut et naturel, dans l’idéal un fruit, celui qui vous fait le plus envie. Votre prochain repas sera composé de ce seul fruit et vous en mangerez jusqu’à satiété sans restriction

Jusqu’à satiété, comment savoir ?

Voilà quelques indications pour vous permettre de jouer le jeu et d’aller au bout de l’expérience :

🍉 Observez votre fruit : couleur, grain, forme, taille, etc. (la vue)

🍌 Sentez l’odeur de votre fruit (l’odorat)

🍓 Mangez sans couvert, avec les mains (le toucher) et appréciez sa texture sans craindre de vous salir les doigts

🍏 Mangez lentement en conscience (goût, texture, etc.)

🍒 Mâchez bien en enrobant chaque bouchée de salive pour favoriser une bonne digestion – celle-ci commence dans la bouche !

🍉 Avalez quand la bouchée est liquide ou au minimum semi-liquide

🍐 Respirez lentement entre chaque bouchée

🍈 Appréciez…

Quand s’arrêter ?

Habituellement, l’entrée, le plat principal et le dessert rythment votre repas : le dessert symbolise la fin de celui-ci, il est donc assez aisé de savoir quand s’arrêter de manger (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle réaménager nos repas en période de rééquilibrage alimentaire peut demander un petit temps d’adaptation). Pour savoir quand vous arrêter de manger, soyez bien à l’écoute : à un moment donné, l’aliment en question deviendra légèrement acide, ou amer, ou piquant, il peut également légèrement “brûler” le palais ou les joues, gratter un peu la gorge, entraîner un éternuement, une toux, un hoquet, ou devenir tout simplement moins agréable en bouche. C’est le moment d’arrêter de manger ! L’idéal serait de légèrement anticiper ce moment-là pour arrêter juste avant, sentir un peu en amont que le plaisir n’est plus le même, qu’il se transforme.

Cela signifie que votre corps a ce qu’il lui faut : mettez-vous à l’écoute de vos sensations pour intégrer ce sentiment de satiété et toutes les émotions qui y sont associées. Réitérez cette expérience régulièrement si vous le souhaitez.

Vous nous avez posé des questions sur Instagram

– Tu en fais régulièrement ?

Alexandra : Dès que j’en ressens le besoin. Pour les cures plus longue, je suis avec soin les recommandations de Virginie.

– Fais-tu du sport ?

Alexandra : Ces jours là je mets mon corps au repos. Je pratique mes 7KM de marche quotidienne et 1h de Yin Yoga.

– Peut-on mélanger plusieurs fruits durant la journée ?

Virginie : l’expérience ne porte que sur un seul repas. Il ne s’agit pas d’une mono-diète de fruits sur une journée.

– Quelles boissons sont préconisées ce jour-là ?

Virginie : Vous pouvez boire comme vous le faites d’habitude car l’expérience ne porte que sur un seul repas. Les mono-diètes ou jeûnes plus longs ne se prescrivent que dans le cadre d’un accompagnement en rééquilibrage alimentaire car avant d’entreprendre une diète, il convient de toujours vérifier son niveau de vitalité. Ces pratiques ne s’inscrivent que dans le cadre d’un régime alimentaire équilibrée et en veillant toujours à bien se reminéraliser avant et après.

– Les fruits ne sont pas trop sucrés ?

Virginie : Le sucre naturel des fruits frais est le plus assimilable par l’organisme car il comporte l’eau et les fibres du fruit. Si vous écoutez votre ressenti dans le choix du fruit et que le sucre (même naturel) vous incommode, vous irez spontanéement vers le moins sucré, faites-vous confiance. Par ailleurs, si vous suivez bien le protocole proposé dans l’expérience (en conscience et à l’écoute de ses sensations), vous devriez ressentir quand vous en avez suffisamment mangé et ne pas dépasser votre besoin.

– Est-ce possible pour tout le monde ?

Virginie : Aucune expérience n’est possible pour tout le monde, chaque organisme est différent. Elle conviendra à la majorité mais si vous pensez que cette expérience peut être incommodante pour une raison personnelle (un régime particulier, une pathologie, etc.), alors je vous invite à me poser la question directement et je vous répondrai avec plaisir !

Prenez soin de vous,

Virginie & Alexandra ♡

X