ASTUCE & bien-Etre #17 : Et si on osait la marinade !

ASTUCE & bien-Etre #17 : Et si on osait la marinade !

Hello c’est Virginie, inutile de vous faire mariner plus longtemps, cette semaine on parle crusine !

Août est un mois béni qui nous offre une abondance de végétaux gorgés de soleil finissant la plupart du temps coupés en quatre dans notre assiette avec un trait de vinaigrette ou autre sauce gourmande dont chacun a le secret. On adore et on en redemande  🌶🍆🍅🍃

Et si on osait la marinade ! Les végétaux crus peuvent se faire infuser autant que le reste, selon les mêmes procédés, et sans nécessité de cuisson (en cuisine traditionnelle, la marinade précède la cuisson). Il suffit d’y penser et d’avoir l’essentiel sous la main, à savoir une panoplie d’ingrédients possibles :

– Généralement un ingrédient acide qui contrebalance le corps gras : facultatif avec les végétaux et à manier avec précaution car, en plus d’attendrir les fibres des légumes crus, il peut dénaturer et cuire aussi ! La préparation s’en passe aisément, les aromates sont là pour assurer la partition 🌱 Toutefois, le jus de légumes lactofermenté ou le jus (et zeste!) d’agrumes frais peuvent assurer ce rôle. Si vous y tenez, c’est partie pour le citron vert ou jaune,  le vinaigre de cidre non pasteurisé, éventuellement le vinaigre de riz pour une petite touche asiatique !

– Une huile vierge de première pression à froid de votre choix : olive, coco, sésame, noix diverses, etc. selon la recette souhaitée. Et bien sûr, l’incontournable huile de sésame toastée ou grillée, moins raw mais si parfumée pour les marinades…

– Tous les condiments et épices de votre choix, notamment les indispensables gingembre et curcuma frais, oignons rouges, échalotes, ail, sel aux herbes ou miso non pasteurisé voire sauce tamari si on arrive à garder la main légère, herbes et/ou plantes fraîches ou sèches comme le thym, le romarin, l’ortie… Osez les mélanges ! Pour trouver l’équilibre, on compte généralement 1 cuillère à soupe de liquide acide pour 3 ou 4 cuillères à soupe de corps gras… Et pour le reste, c’est selon votre palais 😋

Le seul hic avec les marinades c’est… le sucre ajouté ! Il est proposé dans beaucoup de recettes, ce qui n’est pas du goût de nos cellules. Ainsi, si vous souhaitez une marinade sucrée-salée la plus naturelle qui soit, je vous recommande de mixer des dattes dénoyautées avec de l’eau afin d’obtenir un coulis que vous pourrez ajouter à votre préparation. Plus sain, et il faut le reconnaître SIMPLISSIME ! Le coulis se conservera plusieurs jours au réfrigérateur. La cannelle et la vanille sont également de bonnes alternatives au sucre ajouté dans les marinades. 

Pour obtenir des légumes bien parfumés, il suffit de les laisser au frais – préalablement coupés en brunoise, julienne, lamelles, tagliatelles ou autres taillages fantaisistes – baigner entre 30 minutes et plusieurs heures selon la dureté de leurs fibres ! La marinade, quant à elle, se prépare 24h à l’avance pour déployer tous ses arômes. Une fois les légumes dégustés, le reste de sauce se réutilise facilement pour d’autres préparations créatives #zerogaspillage

En attendant que les légumes marinent… prenez soin de vous 🙏🏻

ASTUCE & bien-Etre par Virginie Militon Ma part verte : Thérapie holistique et alimentation naturelle pour #Weloveraw !

 

Photo by Soraya du blog Chapeaumelon.net

X