ASTUCE & bien-Etre #20 : le petit-déjeuner est-il vraiment le repas le plus important de la journée ?

BREAKFAST WELOVERAW

ASTUCE & bien-Etre #20 : le petit-déjeuner est-il vraiment le repas le plus important de la journée ?

Une question qui revient souvent (et qui fait débat…) : le petit-déjeuner est-il vraiment le repas le plus important de la journée ?

Évidemment, la réponse est tout en nuances… cela dépend de vos activités, envies et surtout – on a tendance à l’oublier – besoins physiologiques dès le matin ! Une chose est certaine cependant : se forcer à prendre un petit-déjeuner parce que l’on a pu lire, ici et là, qu’il s’agit du repas “le plus important de la journée” (une affirmation sans réels fondements !) alors que l’on rencontre des troubles digestifs (écœurement, douleurs, etc.) où que l’on a simplement pas faim, peut s’avérer problématique pour l’organisme. Encore plus si vous êtes adepte du petit-déjeuner “à la française”, à savoir pain, beurre, confiture…

Ces symptômes au réveil sont souvent le signe d’un besoin de repos digestif plus important : vos organes sont peut-être fatigués par trop de sollicitations la journée ou d’aliments inadaptés à votre constitution naturelle. Votre corps empiète alors sur la matinée pour finir de se nettoyer et réajuster le déséquilibre occasionné par des habitudes de vie à questionner : écouter ses demandes (demandes faites par le “symptôme” ou sensation, il n’a pas d’autres moyens…) et y répondre peut s’avérer alors essentiel. Il suffit, ce jour-là, de sauter le petit-déjeuner et d’attendre tranquillement le repas de midi, soit environ 16h de jeûne avec la nuit :  c’est ce qu’on appelle le “jeune intermittent”. Ou simplement de manger un peu plus tard dans la matinée, quand la faim se fait sentir, en veillant à décaler les autres repas pour ne pas enchaîner les digestions qui ne feraient qu’entretenir le problème. La solution pour éviter ce genre d’inconforts ? Rééquilibrer son alimentation et ses rythmes.

Il est essentiel de garder en tête qu’après une nuit de sommeil (entre 6 et 10h de repos digestif !) il conviendra de rompre le jeûne – “dé-jeûner” comme son nom l’indique – , avec des aliments les plus bruts et naturels possibles 🌱 S’il y a bien quelque chose d’important en ce qui concerne le petit-déjeuner, c’est précisément ceci !

Les féculents, sucres ajoutés, laitages, excitants comme le café où le thé, les jus de fruits en bouteille du commerce acidifiants ou autres aliments en lien avec nos habitudes culturelles peuvent être remplacés par des aliments frais, de saison, dépourvus de pesticides ou autres toxiques, et mûrs particulièrement s’il s’agit de fruits. Ces derniers peuvent, par exemple, être accompagnés d’oléagineux activés (amandes, noisettes, etc. trempées toute la nuit) pour ôter leurs inhibiteurs d’enzymes qui ne favorisent pas la bonne digestion, et par la même décupler leur pouvoir nutritif 💪 ou encore de fruits secs, graines germées, etc. les jus de légumes extraits à froids sont également une option très intéressante. Avant cela, il convient de connaître les bonnes associations alimentaires : les fruits doux comme la banane et les fruits acides comme l’orange ne s’accoquinent pas   c’est un exemple parmi d’autres…

Les tartines en tout genre, gâteaux et autres aliments industriels (même bio!) ne sont pas adaptés pour rompre le jeûne de la nuit ; pas davantage les bowls de granola “healthy” toastés et sucrés au sirop d’érable, agave ou autre sucre ajouté mélangés aux fruits frais qui fleurissent sur la toile car les fruits ne se mélangent pas à ces aliments cuits – on préférera alors le granola raw sans flocons d’avoine ni céréales. Ce sont toutes ces subtilités que nous abordons lors des séances de rééquilibrage alimentaire proposées sur Weloveraw pour enfin faire du petit-déjeuner un réel moment de bonheur tant pour votre palais que pour vos petites cellules !

Les bénéfices apportés par un petit-déjeuner 100% naturel ou encore la pratique du jeûne intermittent ne sont plus à démontrer. Évidemment, il n’y a pas de recettes applicables à tous : ces conseils sont généraux et des adaptations sont nécessaires en fonction des besoins et limites de chacun (terrain, vitalité, etc.). Pour répondre à la question “le petit-déjeuner est-il vraiment le plus important de la journée ? La réponse est OUI dans la mesure où il s’agit du repas qui rompt le jeûne de la nuit : mais son importance ne réside pas dans la prise du repas (on peut choisir de le sauter ou non en fonction de ses ressentis et besoins comme évoqué plus haut) mais plutôt dans la composition du bowl qui fera toute la différence en terme de digestion, d’assimilation et donc évidemment d’énergie pour la journée 🍉 🥒 🍑 🥑 🍓 

Prenez soin de vous 🙏

X