ASTUCE & bien-Etre #26 : Recette simplissime de la soupe miso pour soirées pressées !

ASTUCE & bien-Etre #26 : Recette simplissime de la soupe miso pour soirées pressées !

Soupe vite-faite, soupe-repas toute garnie voire soupe pour recevoir, la soupe miso qui se prononce “misso” ou “Omisoshiru” en Japonais a l’avantage de se revisiter à l’infini et de se préparer en 2 temps 3 légumes vivants ! En cuisine physio (qui respectent les besoins physiologiques de l’organisme 😉), on évite de tout faire bouillir : les légumes sont préparés avec délicatesse et grand soin – je vous dis ça plus bas. Au Japon, où il est consommé depuis des milliers d’années, le miso – pâte fermentée à base de céréales – est considéré comme un alicament (aliment médicament 🌿) : il améliore la santé et contribue à restaurer notre microbiote en apportant de bonnes bactéries. Pour cela, choisissez-le toujours biologique et non pasteurisé. Ainsi, le miso de riz ou soja, grâce aux cultures de bactéries vivantes qu’il contient, présentera une action probiotique puissante ainsi que des minéraux, vitamines, et enzymes encore actives ! Le miso pasteurisé, lui, ne présente que peu d’intérêt car tous les bienfaits obtenus par la fermentation sont détruits : il se contente d’être un simple exhausteur de goût.

Le miso a fait l’objet de nombreuses recherches médicales. Ainsi en 2003, l’Institut national de recherche sur le cancer du Japon rendait ses résultats et affirmait que le miso faisait partie de ces super-aliments protecteurs de l’organisme en éliminant et drainant les toxines du corps, comme le confirme la naturopathe française Corinne Allioux Goldfarbe, membre de l’Organisation de la médecine naturelle et de l’éducation sanitaire. En effet, celui-ci contribue à régénérer la flore intestinale, améliore les brûlures d’estomac et les systèmes digestifs devenus sensibles à cause de nos habitudes alimentaires inadaptées et des nombreux toxiques présents dans notre environnement et donc assiette (il évite notamment la putréfaction causée par la digestion des protéines animales)… Sans compter qu’il se digère avec grande facilité 👍

Pour préparer notre soupe, on choisira le Genmaï miso ou “miso de riz brun” qui a un léger goût de noisette et un bon caractère. Par ailleurs, vous trouverez toutes sortes de misos dont la couleur variera en fonction des variétés : “Shiro miso” ou miso blanc plus jeûne et fabriqué avec du riz blanc avec un goût très doux, voire sucré qui peut aussi s’utiliser en pâtisserie raw ; “Aka miso” ou miso rouge dont le goût et la couleur sont plus prononcés ; le “Mugi miso” ou miso d’orge, fabriqué à partir de soja et d’orge qui est le miso traditionnel du Japon, ou encore le “Hatcho-Miso” ou miso de soja, fabriqué à base de haricots de soja, un peu moins salé que les autres variétés et surtout fermenté de longs mois voire plusieurs années de manière traditionnelle. Faites votre choix !

En attendant, on passe à table ?

Pour faire une soupe miso équilibrée, on compte généralement une cuillère à café bombée de miso par tasse de liquide ( ou plus ! Jusqu’à ce que la soupe soit salée à votre goût). Cette proportion peut servir de règle facile à retenir pour cuisiner – à adapter en fonction du miso sélectionné plus ou moins corsé.

Et voilà la recette de saison 🍲

Soupe miso au brocoli, champignons et algue wakamé (1 pers) :

– quelques fleurettes de brocoli
– Algue wakamé (vendue déshydratée en boutique bio)
-> c’est une algue très populaire au Japon qui aide à la bonne digestion !
– 1/2 cm de gingembre – à adapter selon votre goût.
– 1/2 gousse d’ail
– 1 càc pleine de miso non pasteurisé
– 1 càs d’huile de sésame
– 1 bol d’eau
– 1 càc de sauce tamari
– quelques champignons de Paris
– 1 échalote
– quelques brins de ciboulette fraîche
– 1 poignée de graines de sarrasin (germées de préférence)
– 1 càc de sésame noir

→ Préparez une marinade avec l’huile de sésame et la sauce soja dans laquelle vous ferez macérer vos champignons crus durant 30 minutes. Pendant ce temps, coupez les fleurettes de brocoli finement à la mandoline ainsi que quelques rondelles du pied après l’avoir épluché.

→ Faites frémir durant 6-8 minutes l’eau dans une casserole avec l’ail épluché et écrasé en ôtant le germe si votre système digestif présente un déséquilibre, le gingembre râpé, l’échalote émincée ainsi que l’algue wakamé ciselée que vous aurez réhydratée préalablement dans de l’eau tiède.

→ Une fois le feu éteint, ajoutez l’équivalent d’une grosse cuillère à café de miso par bol d’eau tout en délayant bien au fouet, ainsi que les fleurettes de brocoli, les champignons crus marinés et la ciboulette fraîche pour garder les vertus d’une soupe en partie vivante et réchauffante ! Décorez avec le sésame noir.

Astuce : gardez la marinade des champignons pour vos crudités.

Il semblerait que 75% des Japonais commencent leur journée par une soupe miso. Et vous, ça vous tente au petit-déjeuner ?

Prenez soin de vous 🙏

ASTUCE & bien-Etre par Virginie Militon Ma part verte : Thérapie holistique et alimentation naturelle pour #Weloveraw !

X