fbpx

ASTUCE & BIEN-ÊTRE #42 – Manger raw est-il digeste ?

Voilà une question qui revient fréquemment. Faisons le point !

Même si la Rawfood permet une amélioration quasi systématique des symptômes digestifs (entre autres !) avec un regain incontestable de vitalité assez rapidement ressenti dans la majorité des cas, il est vrai que cela n’est valable que sous certaines conditions ; et ceci particulièrement en cas de pathologie ou troubles chroniques :

  • Relancer ses organes digestifs et son transit avec une gestion adéquate des combinaisons, proportions, etc.
  • Ménager son système digestif en questionnant son rythme alimentaire : temps laissé entre chaque prise alimentaire.
  • Soutenir (en parallèle) ses organes d’élimination – émonctoires dont le foie, le plus important ! – à l’aide de soins naturels adaptés.
  • Rééquilibrer son microbiote (alimentation et soins naturels).

Important -> Il est fréquent que Rawfood et “crudivorisme” soient confondus : j’entends par “rawfood” une alimentation composée majoritairement d’aliments bruts, frais et le moins transformés possibles. Même si les légumes et fruits frais crus, les graines et les noix sont mis à l’honneur, ils ne représentent pas la majorité du régime : cette alimentation est beaucoup plus diversifiée et comprend une part plus ou moins importante d’aliments cuits (avec douceur 😉) ; elle n’exclut pas non plus les produits et sous-produits animaux pour les personnes non-végétariennes.

Se lancer tête baissée dans un programme exclusivement cru ou “raw” sans prendre en compte son terrain, ses besoins et limites propres peut s’avérer irritant, inconfortable voire très dommageable à long terme. Par ailleurs, changer de régime (quel qu’il soit), sans bilan préalable, peut être à l’origine de troubles divers et de carences. Même avec la plus belle assiette végétale qui soit, si notre digestion est perturbée pour différentes raisons – qu’il est nécessaire d’identifier – nous n’assimilons pas correctement. Il est fréquent de lire que certains aliments sont “acidifiants” : il faut savoir que les carences le sont tout autant. Ainsi, un régime raw et majoritairement végétal équilibré est bien sûr tout à fait envisageable et parfaitement digeste, mais nullement accessible à tous dans l’immédiat sans un travail sur le terrain.

Il faut savoir qu’à partir du moment où l’on apporte plus d’aliments vivants (donc crus 🥑🥕🍎🥒) dans son assiette, l’organisme se saisit de cette énergie nouvelle pour s’auto-nettoyer, s’auto-réparer, entrainant – ce que l’on appelle communément en hygiénisme – une “crise d’élimination” plus ou moins importante selon l’encrassement (la diarrhée et autres inconforts digestifs peuvent en faire partie). Ce phénomène physiologique se produit lorsque l’on passe d’un régime omnivore majoritairement cuit à la rawfood du jour au lendemain : c’est souvent ce qui amène les gens à penser, à tort, que les crudités ne leur conviennent pas. C’est pourquoi le soutien aux émonctoires est capital.

Pour bien digérer et donc assimiler un menu raw, c’est-à-dire comprenant une part suffisante de légumes frais et crus sans lesquels la pleine santé est compromise, il est essentiel de porter une attention toute particulière aux combinaisons alimentaires (c’est souvent le plus gros du travail en rééquilibrage en parallèle des soins naturels adaptés) : certains pièges sont à éviter comme, par exemple, partir sur des recettes trop complexes composées de beaucoup d’ingrédients mal combinés dont des noix et des fruits secs en grande quantité… dans ces circonstances, la rawfood ne vous évitera pas les inconforts digestifs, pas plus qu’un autre régime qui serait trop gras ou trop sucré.

Ainsi, avant de modifier votre alimentation pour aller vers la rawfood et éviter les troubles, commencez par intégrer 20% de cru dans votre alimentation (10% voire 5% si vous n’en mangiez pas du tout), et augmentez les portions très progressivement tout en restant à l’écoute de vos ressentis. En relançant et ménageant le système digestif par une gestion appropriée des repas assortie d’un rythme alimentaire plus adapté, en soutenant les organes d’élimination et en rééquilibrant son microbiote – avec l’aide d’un spécialiste en naturopathie hygiéniste si besoin qui saura vous accompagner au mieux dans cette transition – il n’y a aucune raison que la rawfood soit indigeste puisqu’il s’agit du régime physio par excellence 😊

Prenez soin de vous et bonne reprise !

Rappel : sur Weloveraw nous ne prônons pas l’alimentation crue à 100%, notre objectif est avant tout de revaloriser les légumes et fruits frais crus bien combinés intégrés dans un régime global diversifié et équilibré, car c’est la seule façon de rester en bonne santé (les recettes proposées sur le site ne sont évidemment pas représentatives de l’intégralité du régime et sont souvent davantage des recettes “plaisir”). Par ailleurs, les articles partagés sur les réseaux sociaux sont toujours généralistes et ne peuvent prendre en compte les cas particuliers. C’est pourquoi nous proposons, depuis un an, un accompagnement en rééquilibrage alimentaire avec Virginie Militon, Thérapeute holistique, formée à la naturopathie hygiéniste et aux soins naturels. Virginie exerce en cabinet à Lyon depuis 11 ans et à distance à l’international.

Commentaire

Laissez un commentaire

X