fbpx

pornhd indian cory baby anal dp.

wikipedia reference desi mms

ASTUCE & BIEN-ÊTRE #41 – Astuces naturelles pour booster l’organisme

Avant toute chose, j’espère que chacun d’entre vous se porte bien et accueille avec bienveillance, calme et positif ce qui se passe actuellement dans notre pays, que dis-je… dans le monde ! Stresser et nourrir la peur n’a jamais aidé personne à rester en bonne santé ni à permettre à l’organisme de s’auto-guérir comme il est naturellement programmé pour le faire (loi de l’homéostasie). Je crois savoir, par expérience, que c’est même plutôt le contraire. La peur est très mauvaise conseillère et le stress qu’elle génère entraine automatiquement une perturbation du microbiote puisque notre cerveau communique avec notre intestin par le nerf vague. Une fois ce dernier mis à mal, c’est la porte ouverte à toutes les pathologies…

Voici donc quelques recommandations de bon sens à appliquer au quotidien pour agir en prévention d’abord, et permettre à votre organisme de gérer “la crise” – d’élimination… – si toutefois vous contractiez le virus (ceci après avoir contacté votre médecin et suivi ses recommandations évidemment) :

➵ Se reposer

Commencez par vous reposer au maximum : aujourd’hui vous en avez le temps 😉 L’état de fatigue générale contribue fortement à affaiblir votre système immunitaire, sans compter l’impact qu’il a sur votre moral. C’est peut-être le moment de faire une petite cure de sommeil en vous couchant 1, 2, voire 3h plus tôt que d’habitude durant quelques jours. Je ne vous apprends rien si je vous dis que les heures avant minuit sont les plus réparatrices.

➵ Méditer

C’est le moment d’apprendre à méditer, à respirer, à gérer votre stress et vos émotions. Je vous renvoie aux articles que j’ai déjà écrit sur la question sur Weloveraw à lire et relire pour mettre en pratique ces exercices très simples. En cas de difficulté, je vous accompagne à distance via skype, whatsApp ou téléphone. Calmer votre mental et vous recentrer est une priorité afin de retrouver les idées claires, de se fixer de nouvelles priorités et de tirer toutes les leçons de cette situation sans précédent. Évitez de regarder les informations en boucle car cela entretient les ruminations mentales limitantes et anxiogènes, une fois par jour suffit largement à vous tenir informer et choisissez scrupuleusement votre média qui, en fonction de son positionnement (politique, économique), ne vous délivrera pas l’information de la même façon. C’est aussi l’occasion de réduire tous les excitants comme le café ou le thé qui ne permettent pas une bonne gestion du stress et des émotions. Ces derniers entrainent une mauvaise digestion, empêchent l’assimilation des minéraux, etc. : favorisez les tisanes de plantes ‘respiratoires” et/ou “apaisantes”comme le thym, la camomille, la verveine, le tilleul, eucalyptus, bouillon-blanc, lavande, plantain, etc.

➵ Prendre le soleil

Sortez au moins une fois par jour pour prendre le soleil – attention aux carences de vitamine D ☀️ -, respirer l’air non pollué (profitez-en !) et faites un peu d’exercice. Pour les personnes très angoissées par l’épidémie et qui ne veulent pas sortir, montez et descendez les marches de votre immeuble plusieurs fois par jour si vous êtes en ville, c’est important pour la circulation et le transit (péristaltisme intestinal) !

➵ Utiliser les huiles essentielles

Si vous avez l’habitude d’utiliser les huiles essentielles (qui sont extrêmement efficaces, mais pas anodines), c’est l’occasion de piocher parmi les anti-virales de type Ravintsara : à appliquer en prévention et en curatif sur le poignet à la limite de la main en frottant vos deux poignets l’un contre l’autre (concernant l’utilisation avec les enfants, demandez absolument conseil à votre pharmacien ou aromathérapeute).

➵Mâcher des gommes de propolis

Si vous présentez des symptômes au niveau de la gorge ou simplement pour assainir, les gommes à la propolis pure à mâcher en boutique bio sont efficaces et ont le mérite d’être sans sucre ajouté.

➵ Soutenir ses défenses avec la gemmothérapie

Pour les adeptes de la gemmothérapie : Immunogem (de la marque herbalgem) est idéal en ce moment pour soutenir vos défenses naturelles. Vous pouvez prendre 5 à 15 gouttes par jour à jeunen parallèle d’une alimentation vitalisante !

➵ Faire le plein de nutriments

Faites le plein de graines germées, de légumes bulbes (ail cru – antibiotique naturel -, oignon cru, etc.) dans vos crudités, sans oublier les herbes fraîches et les légumes lactofermentés. Optez pour un petit jus vert apéritif qui contient de la chlorophylle si vous possédez un extracteur – au minimum 1/2 heure avant chaque repas 🥬

➵ En ce moment tout particulièrement, limitez les féculents et arrêtez le gluten qui occasionnent des déchets colloïdaux, le sucre qui entretient inflammation et nourrit les cellules anormales, les laitages et l’excès de viandes qui acidifient considérablement l’organisme, modifiez doucement vos habitudes. Encore une fois, c’est l’occasion !

➵ Un verre d’argile verte “surfine” ou “ultra-ventilé” chaque matin à jeun – après avoir laissé décanter toute la nuit à température ambiante – au minimum un quart d’heure après immunogem et à distance de 4h de tout autre médicament (contre-indications : hypertension, fer trop haut, si vous avez déjà eu des occlusions intestinales. En cas de doute contactez Jade Allègre , médecin humanitaire spécialiste mondiale de l’argile – via son formulaire de contact, elle répond si vous expliquez votre demande en une seule phrase ou à votre médecin. En cas de constipation sévère, l’argile peut se prendre au coucher à distance de 3h du dernier repas. L’argile ne fait pas bon ménage avec le métal, utiliser une cuillère en bois.

➵ Extrait de pépin de pamplemousse (Citrobiotic ou Citro Plus 800) si vous avez contracté le virus (attention toutefois si vous prenez des médicaments avec le pamplemousse, demandez conseil à votre médecin traitant). Il n’est pas non plus utile de prendre trop de compléments alimentaires si tout va bien, restons confiants et ne tombons pas dans la psychose collective. Ou encore Chlorure de magnésium pour ceux qui ont l’habitude de l’utiliser, reportez-vous à mon dernier article car il y a des contre-indications – demandez toujours l’avis de votre médecin.

➵ Cataplasmes d’argile sur le bas ventre pour la fièvre et l’état général. Prévention et curatif. Pour la fièvre, les poches yokool de France Guillain seront également très efficaces. Si vous n’en possédez pas, une simple petite bouteille d’eau congelée dans l’entre-jambe au niveau du périnée fera chuter la température : je n’oublie pas que la fièvre a son intérêt pour guérir, il s’agit d’une des armes majeure de l’organisme ! Évidemment, ces recommandations sont valables une fois que votre médecin est au courant de la situation.

➵ Cataplasme d’huile de ricin sur le thorax/ et haut du dos (bronches) + 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara en cas de toux – ou autre huile essentielle adaptée que vous connaissez (et qui vous convient !). Beaucoup d’autres indications sont possibles avec l’huile de ricin en fonction des terrains et besoins.

➵ Et le plus efficace de tous les remèdes : le jeûne de 24h pour ceux qui peuvent (boire uniquement de la tisane et de l’eau pure). La mono-diète de pomme ou de tout autre aliment cru que vous appréciez est également possible. Vous pouvez opter pour une petite journée de jus à raison d’un petit verre toutes les deux ou trois heures. Si vous êtes anémié, en manque de vitalité, que cela vous fait peur ou que vous avez une pathologie chronique, ce n’est pas le moment de pratiquer ce genre de restriction alimentaire, il convient avant tout de travailler sur le terrain en reminéralisant, en soutenant les émonctoires (organes d’élimination) en douceur avec des soins naturels adaptés et rééquilibrer en premier lieu son alimentation.Je reste disponible pour vos accompagnements en rééquilibrage alimentaire/global à distance via skype, whatsApp ou téléphone.

➵ Manger plus léger que d’habitude (surtout sans sortir !) et le plus sain possible avec une part non négligeable de cru – sans non plus révolutionner trop rapidement vos habitudes au risque de faire une belle crise d’élimination… Allez-y doucement (progressivement) avec les crudités si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer.  Il est essentiel de donner à votre organisme les moyens de guérir en cas de virus : cela passe par des apports suffisants en vitamines, minéraux, enzymes, etc. que vous ne trouverez pas dans le sur-cuit (préférez la cuisson à la vapeur douce). Les compléments alimentaires de vitamines, minéraux isolés ne vous seront d’aucun secours, ils constituent une charge toxique de plus : dans la nature, les molécules isolées n’existent pas (respectez cependant vos prescriptions médicales en cours). Les aliments frais et bio contiennent tout ce dont notre organisme a besoin. Toutefois, pour pouvoir les assimiler, le système digestif doit être pleinement opérationnel, en bon état de fonctionnement, et c’est généralement ce qui fait défaut dans notre société. Et si on profitait de cette quarantaine pour remettre tout ça à plat et questionner nos habitudes alimentaires et hygiène de vie globale ?

Ces conseils sont généraux, les soins naturels sont nombreux, il convient de toujours les adapter au terrain et aux besoins spécifiques de chaque personne : c’est à cela que sert la séance bilan en consultation de rééquilibrage.

Pour finir, restez confiants et sereins, dans la paix et l’amour, c’est le plus important ❤️

Il me reste à vous souhaiter tout le meilleur pour les jours/semaines à venir, prenez bien soin de vous, plus que jamais 🙏 par Virginie Militon Ma part verte : Thérapie holistique et alimentation naturelle.

 

2 commentaires

ESTELLE
25 mars 202022 10 43 03433

Bonjour
Vous ne conseillez aucun complement alimentaire partant du principe que tout se trouve dans l’aLimentation?
PaS meme de la vit d? Merci bcp

Alexandra Muller
Alexandra Muller
25 avril 202020 08 35 04354

Bonjour, merci pour votre commentaire. En effet, les articles s’adressent au plus grand nombre et ne comprendront jamais de conseils en matière de compléments sans avoir fait de bilan au préalable, ne serait-ce que pour éviter les interactions entre médicaments et compléments (les compléments alimentaires ne sont pas anodins). Ces recommandations et conseils plus spécifiques sont abordés et toujours adaptés en fonction des besoins de chacun à l’occasion des accompagnements en rééquilibrage alimentaire et soins naturels proposés sur Weloveraw. Toutefois, l’alimentation représente en effet la base en naturopathie hygiéniste (bonnes combinaisons, rythmes, etc.). Les compléments alimentaires sont à utiliser avec parcimonie seulement si cela est nécessaire. Au plaisir ! Virginie

Laissez un commentaire

X