fbpx

pornhd indian cory baby anal dp.

wikipedia reference desi mms

ASTUCE & BIEN-ÊTRE #52 – Comment cuire les graines de quinoa ?

Tout comme le sarrasin, le quinoa n’appartient pas à la famille des graminées : qualifié donc de “pseudo-céréale”, il s’agit d’une espèce de plante herbacée appartenant à la famille des chénopodiacées. Riche en protéines complètes (entre 12 et 20% de son poids, selon les variétés) et surtout sans gluten, cette graine très nutritive qui contient à elle seule tous les acides aminés essentiels serait vieille de 7000 ans ! Domestiqué en Amérique du Sud par les populations Andines, le quinoa présente une grande capacité d’adaptation et peut être cultivé dans des conditions difficiles. Cette fabuleuse graine est riche en vitamines du groupe B, antioxydants, minéraux, oligo-éléments (fer, cuivre, potassium, phosphore, manganèse…), oméga 3… Par ailleurs, son index glycémique est bas ce qui en fait un excellent régulateur du repas à ce niveau. Même chose côté transit puisque, grâce à ses fibres solubles et insolubles, il favorise le bon fonctionnement du système digestif. Malgré les qualités exceptionnelles que possède le quinoa, il ne pourra pas à lui seul répondre à tous nos besoins. Pour ce faire, il est essentiel de prendre en compte son équilibre alimentaire global : d’abord en fonction du mode d’alimentation adopté (omnivorisme, végéta*isme, etc.), ainsi que son terrain car les besoins sont évidemment propres à chacun. Pour les identifier et faire le point sur la question, n’hésitez pas à me contacter pour une séance bilan !
 
Pour bien cuisiner le quinoa et apprécier sa texture à la fois fondante et croquante :

1. Commencez par faire tremper votre quinoa dans un grand saladier d’eau toute la nuit pour les rendre plus digestes (pré-germer permet d’ôter une partie de l’acide phytique, un inhibiteur d’enzymes).

2. Au matin, rincez et égouttez-le. Si vous ne souhaitez pas le cuire dans l’immédiat mais plutôt le soir, conservez-le dans un bocal en verre au réfrigérateur – il devait commencer à germer…

3. Faites bouillir une casserole d’eau puis plongez vos graines pour 1 à 3 minutes seulement en fonction de votre goût (à la vapeur ça marche aussi mais les gains sont si petits qu’il faut utiliser un tamis) : plus ou moins al dente. La première fois, gouttez à une minute de cuisson, puis prolongez jusqu’à 2 ou 3 minutes si vous le préférez plus tendre.

4. Égouttez rapidement vos graines et ajoutez un filet d’huile vierge.

📍 Astuce cuisine : L’huile de noisette se marie particulièrement bien avec le sarrasin. Le ghee (beurre clarifié) est également excellent, c’est un remède ayurvédique pour les intestins à raison d’une cuillère à café par jour.

Pour finir, le quinoa peut aussi se déguster germé et déshydraté si vous possédez un déshydrateur !

Prenez soin de vous 🙌

Par Virginie Militon, Hygiéniste & Sophrologue spécialisée en Rééquilibrage alimentaire et Gestion du stress

Commentaire

Laissez un commentaire

X