fbpx

pornhd indian cory baby anal dp.

wikipedia reference desi mms

ASTUCE & BIEN-ÊTRE #51 – Comment cuire les graines de sarrasin ?

Je vérifie en consultation de Naturopathie que le sarrasin, également appelé “blé noir”, n’est pas toujours apprécié en raison de son aspect collant (quand il est mal cuit) et goût un peu plus prononcé que les autres céréales (à noter que le sarrasin n’est d’ailleurs pas une céréale, mais une “pseudo-céréale” puisqu’il appartient à la famille des polygonacées et non des graminées). Cela est fort dommage, particulièrement quand on est végéta*ien car le sarrasin contient beaucoup de protéines, ainsi que tous les acides aminés essentiels, y compris la lysine. Aliment hautement nutritif, riche en vitamines du groupe B, minéraux et fibres solubles, antioxydants, très digeste et sans gluten, il possède un index glycémique bas : ce qui fait de lui un aliment roi pour les personnes présentant un terrain diabétique, un terrain déminéralisé ou encore une intolérance au gluten. Peu fréquentes, des réactions allergiques au sarrasin peuvent se manifester chez les personnes intolérantes au lactose ou au latex (allergies croisées).

Même si plusieurs études épidémiologiques ont mis en avant que la consommation de sarrasin – comme d’autres grains entiers – favorisaient une diminution des risques cardiovasculaires, de certains cancers, du diabète et de l’obésité, celui-ci ne saurait évidemment à lui seul prévenir les risques de développer une pathologie. Pour cela, il est essentiel de prendre en compte son équilibre alimentaire global, ainsi que son terrain, ceci de façon à répondre à ses besoins spécifiques (besoins propres à chacun). Pour les identifier et faire le point sur la question, n’hésitez pas à me contacter pour une séance bilan !

En attendant, pour apprécier le sarrasin, bien meilleur quand ses grains restent fermes et goûteux, voyons les essentiels d’une cuisson parfaite :

1. Commencez par faire tremper vos graines de sarrasin natures dans un grand saladier d’eau toute la nuit pour les rendre plus digestes (pré-germer permet d’ôter une partie de l’acide phytique, un inhibiteur d’enzymes).

2. Au matin, rincez et égouttez votre sarrasin. Si vous ne souhaitez pas le cuire dans l’immédiat mais plutôt le soir, conservez-le dans un bocal en verre au réfrigérateur.

3. Faites bouillir une casserole d’eau puis plongez votre sarrasin pour 1 à 3 minutes seulement en fonction de votre goût : plus ou moins al dente. La première fois, gouttez à une minute de cuisson, puis prolongez jusqu’à 2 ou 3 minutes si vous le préférez plus tendre.

4. Égouttez rapidement vos graines et ajoutez un filet d’huile vierge.

📍 Astuce cuisine : L’huile de noisette se marie particulièrement bien avec le sarrasin. Le ghee (beurre clarifié) est également excellent, c’est un remède ayurvédique pour les intestins à raison d’une cuillère à café par jour.

Pour finir, le sarrasin peut aussi se déguster cru après avoir été trempé toute la nuit et bien rincé ou encore mieux : germé et déshydraté !

Prenez soin de vous 🙌

Par Virginie Militon, Hygiéniste & Sophrologue spécialisée en Rééquilibrage alimentaire et Gestion du stress

Commentaire

Laissez un commentaire

X