fbpx

pornhd indian cory baby anal dp.

wikipedia reference desi mms

ASTUCE & BIEN-ÊTRE #57 – L’automne et son parfum de châtaigne

Fruit du châtaignier, la châtaigne – aussi fine que savoureuse – se distingue du marron d’Inde (qui pousse sur le marronnier), par sa coque épineuse ressemblant à un oursin végétal piquant. Cette dernière est reconnaissable, une fois sortie de sa coque, par sa petite houppette sur le dessus légèrement poilue, alors que le marron est complètement lisse et rond.

Sans Gluten, alcalinisante, riche en fibre, la châtaigne renferme différents éléments nutritifs très intéressants comme des vitamines du groupe B, vitamine C, minéraux, oligo-éléments, etc. Riche en amidon “résistant”, elle favorise la prévention du diabète et des maladies cardio-vasculaires, ceci bien sûr uniquement dans le cadre d’un régime global équilibré. Par ailleurs, suffisamment cuite, elle est généralement bien tolérée par les intestins considérés comme “fragiles” tant qu’un travail de restauration n’a pas été effectué. A noter qu’elle est très énergétique, réchauffante, et a une influence importante sur le sentiment de satiété : une petite portion suffit pour se sentir rassasié rapidement.

Comment cuire le fruit du châtaignier ?

La châtaigne n’est pas digeste crue, ainsi il est préférable de la cuire : à la poêle, à la vapeur, au four ou dans l’eau bouillante pour réaliser des purées, soupes, gâteaux, etc.

Astuces avant cuisson :

-> Plongez toutes vos châtaignes crues dans un saladier d’eau et retirez toutes celles qui flottent : elles sont sans doute habitées par des vers…

-> Afin que les châtaignes ne durcissent pas, il est préférable de les conserver au frais dans le bac à légumes.

Zoom sur la cuisson au four & à la vapeur, mes préférées !

-> AU FOUR : Lavez vos châtaignes à grande eau après avoir réalisé une encoche, à l’aide d’un couteau, jusqu’à la chair sans l’abîmer, en entaillant uniquement les deux peaux (intérieure et extérieure). Ainsi, l’eau glissera entre la peau et la chair et permettra un meilleur décorticage après cuisson. Puis étalez les châtaignes sur une plaque allant au four et laissez cuire à 180°C (et jusqu’à 220°C) entre 15 et 45 minutes, ceci en fonction de la grosseur de vos fruits et température de votre four. Remuez régulièrement pour éviter qu’elles ne se dessèchent : un petit ramequin d’eau placé dans le four évite cet écueil. Une fois cuites, sortez-les du four et enveloppez-les dans un torchon humide ou un journal, puis ôtez rapidement la peau quand elles sont encore chaudes, en veillant à ne pas vous brûler.

-> À LA VAPEUR : Cette cuisson permet de préserver un maximum les propriétés nutritives de la châtaigne. Commencez par entailler les deux peaux de vos châtaignes sur toute la largeur du fruit, d’un bout à l’autre, sans abimer la chair ni les fendre en deux. Puis, faire cuire durant 15 à 30 minutes – toujours en fonction de la grosseur – afin qu’elles soient bien tendres. Sortez-les du cuit-vapeur et enveloppez-les dans un torchon humide ou un journal, puis ôtez toutes les écorces quand elles sont encore chaudes et régalez-vous !

🍁 Conseil Naturo : Évitez de consommer céréale et châtaignes sur un même repas. Elles remplacent facilement la pomme de terre dans un plat et se marient merveilleusement bien avec les champignons.

Précautions :

La consommation de châtaignes présente des risques allergiques en dessous de 3 ans, surtout pour les enfants dont l’un des parents est allergique. Riche en oxalates, elles sont déconseillées aux personnes sujettes aux calculs rénaux et urinaires.

Partagez-nous vos plats préférés à base de châtaignes en commentaire 😉

Bel automne !

Astuce & bien-être par Virginie Militon Ma part verte : Thérapie holistique et alimentation naturelle

Commentaire

Laissez un commentaire

X