fbpx

pornhd indian cory baby anal dp.

wikipedia reference desi mms

ASTUCE & BIEN-ÊTRE #58 – Le chocolat, Star toute l’année !

Le chocolat séduirait 80% des Français et toutes les excuses semblent bonnes pour succomber à seulement… “un petit carré” 😉  Enivrant par ses odeurs, sa texture délicate et ses saveurs multiples, le chocolat fait souvent l’unanimité ! Certains le croquent généreusement, d’autres le laissent fondre patiemment en bouche…

« Bon pour la mémoire » et pour les capacités d’apprentissage grâce à ses flavanols -substances naturellement présentes dans les fèves de cacao -, « bon pour le cœur » de part sa teneur importante en anti-oxydants, « bon pour le moral » et « régulateur d’humeur » en tant que stimulant cérébral, il contribuerait à une sensation d’apaisement et de bien-être… Et irait même jusqu’à booster la libido ! 

La liste des bienfaits qu’apporterait le chocolat à l’organisme ne cesse de rallonger d’années en années, et ce, pour le plus grand bien des… lobbies ! Même s’il ne fait pas de doutes que celui-ci possède certaines vertus protectrices, elles sont évidemment à relativiser grandement et à mettre en parallèle avec l’équilibre alimentaire global du régime de chacun.

Toutefois, le chocolat, en dessous de 90 %, comprend surtout beaucoup de sucre. De plus, il contient naturellement, de façon non négligeable, deux métaux lourds : l’aluminium et le cadmium ; sans compter la présence du papier d’aluminium encore beaucoup utilisé comme emballage. Certains chocolats en contiennent des taux assez élevés et seulement 5 à 6 carrés peuvent nous faire dépasser la dose tolérable de Cadmium – un métal particulièrement toxique pour les reins. Si on ajoute au taux d’aluminium du chocolat, les autres sources d’aluminium rencontrées chaque jour dans l’eau du robinet, certains médicaments, certains additifs alimentaires, certains produits cosmétiques, on peut vite dépasser le maximum recommandé. 

Si vous souffrez de problèmes de peau, si vous êtes sensibles aux calculs rénaux, si vous avez des remontées acides, des troubles hépatiques ou biliaires, ou encore si vous êtes migraineux, le chocolat est à consommer avec très grande modération. Il contient beaucoup d’oxalates, mais aussi de la théobromine qui agirait sur le diamètre des vaisseaux et favoriserait les migraines chez les personnes prédisposées. Si vous avez des troubles du sommeil, il est préférable d’éviter la consommation de chocolat après 17 h car c’est un excitant contenant de la caféine.


Par ailleurs, son côté addictif n’est plus à prouver : en effet, on retrouve des substances psycho-actives qui agissent sur les récepteurs à dopamine (molécule du plaisir) impliqués dans le circuit de la récompense… vous en reprendrez bien un petit carré ? deux, trois, quatre, dix !

Mais alors, comment éviter de se gâcher la fête tout en se faisant plaisir ? 

Ce qui reste le plus problématique, en cas d’excès, avec le chocolat, c’est le sucre : sans ce dernier, on en mangerait beaucoup moins ! 

L’idéal est donc de commencer par choisir du chocolat noir et de se rapprocher le plus possible du 100 %, ou d’opter pour des chocolats sucrés naturellement à base de fruits secs : le plus souvent à base de dattes, que vous trouverez en boutiques biologiques. Certaines marques utilisent le sucre de coco, ce qui est préférable au sucre blanc raffiné, ne serait-ce que pour son index glycémique bas. Évidemment, les chocolats artisanaux ou biologiques ne présentent pas la même composition que les chocolats industriels, mais vous serez surpris, si vous jetez un petit coup d‘œil aux ingrédients, par le nombre d’additifs alimentaires utilisés par les chocolatiers (même les plus grands !) pour toujours apporter plus de goût, de couleurs, etc.

Une astuce pour apprendre à apprécier le chocolat noir 100 % ?

C’est une question d’habitude uniquement, comme toujours en matière alimentaire. Râpez du chocolat 100 % sur des fruits frais et/ou secs pour commencer : le sucre naturel des fruits apportera un goût sucré à votre chocolat. Il faut savoir, par ailleurs, que tous les chocolats 100 % n’ont pas la même saveur : certains sont très amers, d’autres légèrement acides, d’autres encore beaucoup plus doux, cela fera toute la différence surtout au début. Je recommande de commencer par le chocolat noir 100 % dattes, graines de courge, sésame toasté, de la marque Dardenne qui vous séduira pour sa douceur naturellement sucrée et sa grande originalité, tout en restant sans « sucre ajouté ». Les chocolats noirs 80, 90 ou 100 % avec la mention « raw » non torréfiés sont aussi beaucoup plus doux.

Concernant cette période de fêtes, consommé en quantité modérée et bien associé, le chocolat n’aura que peu d’incidence sur votre état de santé globale : « tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison ! ». On peut donc parfaitement apprécier, en conscience, quelques truffes, rochers, palets ou papillotes fourrées tout en se laissant séduire par la magie du chocolat 😋 

Joyeuses fêtes !

Astuce & bien-être par Virginie Militon Ma part verte : Thérapie holistique et alimentation naturelle

Commentaire

Laissez un commentaire

X