Rawfood, une alimentation brute & naturelle

Depuis quelques années, ce que l’on trouve dans nos assiettes est au cœur d’une préoccupation grandissante. En cause : les nombreux scandales au sein de l’industrie agroalimentaire. Au fil du temps, nous avons réalisé que l’alimentation pouvait avoir un véritable impact sur la santé et que nous avions un rôle à jouer.

La tendance healthy a émergé et s’est fait une place majeure dans notre quotidien. Seulement, en magasin, on nous propose encore une alimentation « sans » (sans sucre, sans gluten, sans soja etc) qui peut, sans accompagnement adapté, créer des peurs et des déséquilibres dans les assiettes. Pour aller plus loin, certains d’entre nous ont mis à l’honneur la raw fooden adoptant une ligne de conduite naturelle basée sur l’essentiel.

Vous avez dit Rawfood ?

Selon l’Observatoire des aliments, raw doit s’entendre au sens de brut, non raffiné, non industrialisé et non à celui de 100% cru, comme on le pense souvent. Ce type d’alimentation vénère les fruits et légumes fraîchement cueillis mais aussi les graines et céréales germées, les oléagineux et d’autres aliments peu utilisés dans la cuisine traditionnelle, comme les algues. Ce n’est donc pas du crudivorisme à proprement parler, même si la raw food en partage quelques notions. Il s’agit, ici, de privilégier les aliments non transformés et peu cuits (de préférence) pour préserver leur apport en vitamines et nutriments, sans oublier certains éléments comme les enzymes. Ann Wigmore, pionnière de la raw fooden Amérique, affirme par exemple avoir guéri de deux cancers en appliquant les principes de cette « alimentation haute vitalité, bio, provenant de la terre, révolutionnaire et idéale pour le corps, la santé et le bien-être. »

Manger rawc’est tout simplement manger des aliments les plus naturels possible en primant les cuissons très douces, idéalement en dessous de 42 degrés. L’absence de cuisson ou la cuisson à basse température maintient ainsi tous les bienfaits des aliments et améliore le taux d’antioxydants dans le corps.

Quelques principes de base :

1. Consommer des aliments non transformés, de saison et issus de l’agriculture biologique ou non labellisés mais garantis exempts de traitements chimiques
2. Privilégier les cuissons à basse température pour préserver les nutriments
3. Faire tremper ses oléagineux, graines et céréales complètes (graines, noix et plantes dont on peut tirer de l’huile) pour rendre les nutriments biodisponibles et assurer une bonne digestibilité. Cela augmente leur potentiel et les libère de l’acide phytique, un inhibiteur d’enzymes
4. Prendre ses repas dans le calme, en pleine conscience
5. Mastiquer longuement, en insalivant bien chaque bouchée pour préparer et activer la digestion
6. S’assurer de la qualité raw food process des produits proposés par le marché
7. Manger ses fruits en dehors des repas ou minimum 15 minutes avant. Ils se digèrent plus vite, favorisant la bonne digestion tout en évitant la fermentation dans l’estomac.

Eat
Smile
Enjoy

    Kéfir de fruits raw au citron & gingembre
    Crackers raw à la betterave, la recette “so pink” !