Rawfood, une alimentation brute & naturelle

Depuis quelques années, ce qu’on trouve dans nos assiettes est au coeur d’une préoccupation grandissante. En cause, de nombreux scandales dans l’industrie agro-alimentaire nous ont poussé à se préoccuper davantage de ce que nous consommions. Chacun d’entre nous a alors réalisé que l’alimentation pouvait avoir un véritable impact sur notre santé et qu’il n’en dépendait que de nous de le rendre bienfaiteur.
Ainsi, la tendance healthy a émergé et s’est faite une place majeure dans notre quotidien. Pour aller plus loin, certains d’entre nous ont mis à l’honneur la rawfood en adoptant une ligne de conduite basée sur l’essentiel.

Vous avez dit Raw food ?

RAW s’entend au sens de brut, non raffiné, non industrialisé, et non pas à celui de 100% cru, comme on le pense souvent. C’est une alimentation qui vénère les fruits et légumes fraîchement cueillis, mais aussi les graines germées et les oléagineux.

Selon l’observatoire des aliments,  « Raw » ne doit pas se traduire par cru, mais plutôt comme brut, non raffiné, non industrialisé. La « raw food » n’est pas le crudivorisme à proprement parlé, même s’il en partage quelques notions. Il s’agit de privilégier des aliments non transformés, le moins cuits possible, afin de préserver l’apport en vitamines et en nutriments, et certains éléments comme les enzymes.

Anne Wigmore, pionnière de la raw food en Amérique, affirme avoir été guérit de deux cancers en appliquant les principes de cette “alimentation haute vitalité, bio, provenant de la terre, révolutionnaire et idéale pour le corps, la santé et le bien-être ».

« Manger raw, c’est manger moins, mais mieux ! »

Vous l’aurez donc compris, mangez RAW, c’est manger des aliments les plus naturels possibles en privilégient des cuissons très douces, idéalement en dessous de 42 degrés.

Ainsi, l’absence de cuisson ou la cuisson à basse température permet de préserver tous les nutriments des aliments, les fibres et les vitamines et améliore le taux d’antioxydants dans le corps.

Quelques principes de base

1 Consommer des aliments non transformés, de saison et issus de l’agriculture biologique ou raisonnée

2 Privilégier les cuissons basses températures pour préserver les nutriments

3 Faire tremper ses oléagineux (graines, noix et plantes dont on peut tirer de l’huile) pour rendre les nutriments biodisponible et assurer une bonne digestibilité. Ainsi vous les lierez de l’acide phytique, un inhibiteur d’enzymes.

4 Prendre ses repas au maximum dans le calme, en pleine conscience

5 Mastiquer longuement pour préparer et activer la digestion

6 S’assurer de la qualité “rawfood process” des produits proposés par le marché

Eat
Smile
Enjoy

    Kéfir de fruits raw au citron & gingembre
    Crackers raw à la betterave, la recette “so pink” !